Réservé aux abonnés

La longue marche vers le Brexit

02 août 2016, 23:22
/ Màj. le 03 août 2016 à 00:01
epa05445937 British Prime Minister Theresa May during a press conference after a meeting with Polish Prime Minister Beata Szydlo, in Warsaw, Poland, 28 July 2016. Polish and British Prime Ministers discussed bilateral relations and the situation of Poles in Britain after the Brexit referendum.  EPA/TOMASZ GZELL POLAND OUT POLAND BRITAIN DIPLOMACY

RÉMI GAMBARDELLA

Theresa May avait prévenu: «Nous ne pouvons pas laisser le Brexit nous consumer. Le gouvernement a bien d’autres choses à faire.» Depuis son intronisation, le 13 juillet, la première ministre britannique n’a pourtant semblé s’affairer qu’à une seule tâche: préparer la délicate sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, dont elle a promis de faire un «succès». Hier, elle devait dévoiler son ambitieux plan pour l’industrie afin de transformer l’économie du pays et l’adapter à l’environnement de l’après-Brexit, en relançant le concept de politique industrielle.

Et quand...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois