Réservé aux abonnés

La Grèce tente de secourir les migrants

11 sept. 2020, 00:01
The burned Moria refugee camp is seen from above on the northeastern island of Lesbos, Greece, Thursday, Sept. 10, 2020. Little remained of Greece's notoriously overcrowded Moria refugee camp Thursday after a second fire overnight destroyed nearly everything that had been spared in the original blaze, leaving thousands more people in need of emergency housing. (AP Photo/Panagiotis Balaskas) ArcInfo

Des milliers de demandeurs d’asile sans nourriture et sans eau erraient, hier, près du camp de Moria, sur l’île de Lesbos, ravagé par deux incendies consécutifs. Les autorités grecques œuvrent pour leur assurer des abris temporaires.

Des familles désespérées, souvent avec des enfants très jeunes, s’apprêtaient à passer une deuxième nuit en plein air, sans tentes, certaines sans couvertures. Certains demandeurs d’asile ont dû marcher jusqu’au village avoisinant pour trouver de l’eau.

Les incendies de mardi et mercredi soir, qui ont détruit le camp surpeuplé et sordide de Moria, ont laissé près de...