Réservé aux abonnés

La gauche cherche sa majorité

Après sa victoire aux élections législatives de dimanche, Pedro Sanchez, chef de file du PSOE, s’apprête à entamer les tractations en vue de la formation d’un gouvernement pour diriger le pays.

30 avr. 2019, 00:01
Spain's Prime Minister and Socialist Party leader Pedro Sanchez gestures to supporters outside the party headquarters following the general election in Madrid, Spain, Sunday, April 28, 2019. (AP Photo/Bernat Armangue) Spain Election

La victoire est belle, tant il est devenu rare qu’une formation sociale-démocrate remporte des élections générales en Europe. Mais, c’est sans doute plus inédit encore, la gueule de bois électorale s’est signalée alors que la fête venait de commencer au siège du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE). Pedro Sanchez, venu s’adresser à la foule qui l’acclame au cri de «Presidente!», annonce à ses sympathisants son intention de discuter avec tous les partis «constitutionnalistes» – un adjectif qui exclut, sans le nommer, Vox, la nouvelle formation d’extrême droite.

Il faut bien que le PSOE, avec...