Réservé aux abonnés

La France en Centrafrique

06 déc. 2013, 00:01
data_art_1999217.jpg

Affrontements entre anciens rebelles et milices à Bangui.

L'ONU a autorisé hier les forces françaises à intervenir en République centrafricaine, en appui à une force internationale. Cette décision est intervenue peu après un nouveau massacre interreligieux à Bangui, qui a fait au moins une centaine de morts.

Les effectifs français en République centrafricaine, soit 600 militaires, "seront doublés d'ici quelques jours, pour ne pas dire quelques heures" , a précisé François Hollande. "La France est attendue pour éviter une catastrophe humanitaire, elle sera là" , a-t-il ajouté. "Cette inter...