Réservé aux abonnés

La fièvre monte à Jérusalem

Après qu’un homme a mortellement poignardé deux Israéliens, la police prohibe l’accès de la vieille ville aux Palestiniens. Une troisième intifada menace.

05 oct. 2015, 05:43
epa04962091 A ZAKA team at the scene where two Israelis were killed and two others were seriously injured by a Palestinian attacker in the alleys of the Old City of Jerusalem, Israel, 03 October 2015. A Palestinian man attacked an Israeli family in Jerusalem killing the father and another man before being shot dead by security forces. Two other members of the family were injured, including a toddler, Israeli police said. The attacker stabbed the Jewish family with a knife and then took a gun he obtained from one of the wounded and began firing at the responding officers, who fatally shot him.  EPA/ABIR SULTAN MIDEAST ISRAEL PALESTINIANS  CRIME

Dans chaque ruelle, à chaque intersection, des gardes-frontières filtrent les accès. Le quartier musulman de la vieille ville de Jérusalem, où les heurts se concentrent depuis plusieurs semaines, a été bouclé par la police aux frontières après qu’un jeune Palestinien a mortellement poignardé deux Israéliens – un rabbin et un militaire, samedi peu après 19 heures. Le Palestinien a été abattu par les forces de sécurité.

Cette attaque, qui a plongé la ville dans un état de choc, intervient deux jours après qu’un couple de colons israéliens a été tué par balles alors qu’il circulait en voiture dans...