Réservé aux abonnés

La fièvre jaune cause au moins 250 morts

15 mars 2016, 23:47
/ Màj. le 16 mars 2016 à 00:01

Au moins 250 personnes sont mortes de l’épidémie de fièvre jaune qui sévit en Angola depuis fin décembre et continue à s’étendre, selon des chiffres donnés par plusieurs autorités sanitaires. Les données officielles pourraient même être fortement sous-estimées. La fièvre jaune est une maladie hémorragique virale qui touche les régions tropicales. Elle peut être combattue par la vacci-nation ou, à défaut, en se proté-geant des piqûres de moustiques, car il n’existe pas de traitement spécifique. La dernière épidémie en Angola remonte à 1986. ATS