Réservé aux abonnés

La dette menace la fragile reprise économique de la Grèce

12 juin 2014, 00:01
data_art_2399753.jpg

Le FMI encourage Athènes à poursuivre ses mesures d'austérité. Il appelle l'UE à l'abandon d'une partie des créances. Option mal vue à Berlin.

Comment se porte la Grèce quatre ans après sa mise sous tutelle budgétaire par l'Union européenne (UE) et le Fonds monétaire international (FMI)? Le rapport annuel du FMI présenté mardi, qui dresse l'état de santé économique du pays, fait déjà débat à Athènes.

Les 226 pages de ce document saluent les progrès réalisés par la Grèce qui lui permettent de prévoir un retour à la croissance, estimée à 0,6% fin 2014, après six années de récession. L'embellie ...