Réservé aux abonnés

La détention de Julian Assange est illégale, affirme l’ONU

Il refuse de se rendre en Suède de peur d’être extradé vers les États-Unis.

04 févr. 2016, 23:32
/ Màj. le 05 févr. 2016 à 00:01
epa05142262 (FILE) A file picture dated 02 February 2012 of Wikileaks founder Julian Assange arriving at the Supreme Court in London, Britain. WikiLeaks founder Julian Assange on 04 February 2016 said he would hand himself in to British police on 05 February in the event of an unfavourable decision from a UN investigation. A UN working group is set to publish a determination on whether Assange, who has been holed up in the Ecuadorian embassy in London since 2012 to avoid extradition to Sweden, is in effect illegally detained there. Swedish authorities have requested his extradition in connection with several sexual assault charges. Assange has said he fears further extradition from Sweden on to the United States, where he faces other charges.  EPA/FACUNDO ARRIZABALAGA *** Local Caption *** 51841044 FILE BRITAIN ASSANGE

Le groupe de travail de l’ONU sur la détention arbitraire juge illégale la détention de Julian Assange, a annoncé hier la diplomatie suédoise. Le fondateur de WikiLeaks vit reclus dans l’ambassade équatorienne à Londres pour échapper à un mandat d’arrêt européen. «Nous pouvons simplement constater que le groupe de travail est arrivé à une autre conclusion que les autorités judiciaires suédoises», a déclaré une porte-parole du ministère suédois des Affaires étrangères. La justice suédoise, qui cherche à interroger l’Australien dans une affaire de viol, a émis un mandat d’européen contre lui.

Plu...