Réservé aux abonnés

La désillusion gagne la «caravane»

Migrants arrêtés après un passage en force.

27 nov. 2018, 00:01
Migrants look toward the U.S. where U.S. agents guard the Mexico-U.S. border, seen from Tijuana, Mexico, Sunday, Nov. 25, 2018. The mayor of Tijuana has declared a humanitarian crisis in his border city and says that he has asked the United Nations for aid to deal with the approximately 5,000 Central American migrants who have arrived in the city. (AP Photo/Rodrigo Abd) Central America Migrant Caravan

La désillusion gagnait, hier, les centaines de migrants d’Amérique centrale tentant de rejoindre les Etats-Unis à partir de Tijuana, dans le nord-ouest du Mexique, après l’échec, la veille, d’un passage en force de la frontière. L’opération s’est soldée par 42 arrestations côté américain. Cet incident a poussé le président Donald Trump à menacer de fermer de façon permanente la frontière, un axe commercial majeur. «42 personnes ont franchi la frontière et ont été arrêtées. Et, pour être honnête, de nombreuses (autres) personnes ont réussi à traverser la frontière (sans se faire arrêter)», a di...