Réservé aux abonnés

La Commission européenne préconise une ligne de conduite ferme

Bruxelles a pris position hier sur les propositions suisses concernant le domaine institutionnel. Au tour des Vingt-Sept maintenant de s'exprimer.

27 sept. 2012, 00:01
data_art_1098319.jpg

La Commission européenne a préconisé hier d'adopter une "ligne de conduite" qu'on devine relativement ferme vis-à-vis de la Suisse, dans le domaine institutionnel.

Les membres de l'exécutif communautaire ont approuvé une "fiche" analysant les propositions helvétiques "sur les relations interinstitutionnelles entre l'Union et la Suisse" que la présidente de la Confédération, Eveline Widmer-Schlumpf, a transmises le 15 juin à José Manuel Durão Barroso (voir le ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois