Réservé aux abonnés

L'opposition rejette la Constitution

06 août 2015, 15:15
data_art_1245403.jpg

EGYPTE Des milliers de manifestants ont dénoncé le texte des Frères musulmans.

La nouvelle Constitution annoncée hier matin, l'opposition égyptienne n'en veut pas. Mais, cette fois, c'est contre le président, Mohammed Morsi, que l'on manifeste sur la place Tahrir. Les manifestants demandent carrément son départ, ainsi que celui de Mohammed Badie, le "Guide suprême" des Frères musulmans, auxquels appartient le président. "Morsi, dégage! Badie, prépare tes valises! La révolution continue!", scandent des petits groupes.

C'est toute l'Egypte "anti-Frères" qui s'est rassemblée. Les partis et le...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois