L'opposant Alexeï Navalny rentre libre à Moscou

L'opposant russe Alexeï Navalny a été accueilli par des partisans à son retour en train à Moscou jeudi matin.
17 oct. 2013, 11:24
188788575

Accompagné de sa femme Ioulia et de son co-accusé Piotr Ofitserov, l'opposant Alexeï Navalny est arrivé à la gare Iaroslavski à Moscou par le train de nuit en provenance de Kirov, à 900 kilomètres à l'est, où a eu lieu mercredi le procès en appel.

La peine de cinq ans de camp a été commuée en sursis la veille à Kirov. Il a choisi de ne pas faire de déclaration à son arrivée, quittant la gare rapidement.

Piotr Ofitserov a également vu sa peine de quatre ans commuée en sursis, dans cette affaire de malversations que les deux hommes affirment fabriquée de toutes pièces.

"Il est difficile d'appeler ça une victoire", avait écrit Alexeï Navalny mercredi soir sur son blog, après la décision de justice qui est assortie d'un contrôle judiciaire et le rend inéligible pour cinq ans.

Interdit de présidentielle

"Nous avons simplement tellement pris l'habitude de l'absence de justice (...) que quand le pouvoir prend peur et condamne un innocent à cinq ans avec sursis, nous nous réjouissons et nous congratulons", a-t-il ajouté.

"Si quelqu'un pense que je vais désormais éviter les manifestations et toute autre activité (politique, ndlr), il se trompe", a-t-il encore écrit.

Les experts ont souligné que cette condamnation allait notamment interdire à Alexeï Navalny, un avocat charismatique de 37 ans qui s'est imposé comme le principal opposant à Vladimir Poutine, de participer à la présidentielle du début 2018.