Réservé aux abonnés

L'oléoduc Keystone XL, priorité du nouveau Congrès républicain

Les récents élus de droite pourraient se venger du président américain Barack Obama, qui avait bloqué cette gigantesque construction.

08 nov. 2014, 00:01
data_art_2735580.jpg

L'une des premières lois à sortir du prochain Congrès américain contrôlé par les républicains pourrait être le feu vert à la construction bloquée de l'oléoduc Keystone XL. Ce blocage est, selon eux, le symbole de l'hostilité du président américain Barack Obama aux énergies fossiles.

Le basculement du Congrès, lors des élections de mi-mandat, mardi, a réjoui les Canadiens, qui désespèrent d'attendre que l'administration américaine approuve, enfin, le chantier qui doit relier les sables bitumineux de l'Alberta, dans l'Ouest canadien, aux raffineries américaines du Texas.

"Bonne nouvelle pour l'e...