L'aviation française a détruit un camp de l'EI en Syrie

Les premières frappes aériennes françaises sur la Syrie ont été menées ce dimanche matin confirme l'Elysée contre des cibles tenues par Daech. Six appareils dont cinq rafales ont détruit la totalité d'un centre d'entraînement.

27 sept. 2015, 11:57
/ Màj. le 27 sept. 2015 à 15:10
Un avion de chasse français sur le Charles de Gaulle. Les premières frappes contre des objectifs de Daech ont eu lieu ce dimanche matin.

La France a mené ses premières frappes aériennes contre le groupe Etat islamique (EI) en Syrie, annonce dimanche la présidence française dans un communiqué. Ces raids faisaient suite à des vols de reconnaissance aérienne.

Six appareils, dont cinq Rafale, de l'armée française ont bombardé et détruit en totalité un camp d'entraînement de l'Etat islamique à Deir ez-Zor, dans l'est de la Syrie, a déclaré François Hollande. La France a mené ses premières frappes aériennes contre l'EI.

Elle entend en détruire les "sanctuaires".

"Nos forces ont atteint leurs objectifs : le camp a été en totalité détruit. Six avions ont été utilisés, dont cinq Rafale", a dit le président français lors d'une déclaration en marge de l'Assemblée générale des Nations unies, à New York.

"Les cibles ont pu être identifiées grâce à des vols de reconnaissance mais aussi grâce à la coalition qui nous a fourni également des informations", a-t-il précisé.