L'application UberPOP interdite en France au 1er janvier: taxis satisfaits

Paris avise lundi que l'application UberPOP, qui propose une offre payante de transport entre particuliers sera interdite dès le 1er janvier.

15 déc. 2014, 15:23
Opération escargot lundi, faiblement suivie, organisée par des taxis parisiens pour dénoncer la concurrence d'Uber.

L'application UberPOP sera interdite dès le 1er janvier, a annoncé lundi le gouvernement français. Les chauffeurs de taxi, qui s'opposaient à cette offre payante de transport entre particuliers proposée par la société américaine Uber, sont soulagés.

UberPOP sera interdit dès l'entrée en vigueur de la loi Thévenoud sur la régulation de la concurrence avec les taxis, a indiqué le porte-parole du ministère de l'Intérieur Pierre-Henry Brandet sur iTELE. La mise en relation de particuliers grâce à ce genre de système sera passible de deux ans de prison et 300'000 euros (360'000 francs suisses) d'amende.

Un "véritable danger"

En octobre dernier, la branche française d'Uber a été condamnée à une amende de 100'000 euros (120'000 francs suisses) pour "pratiques commerciales trompeuses" après avoir présenté UberPOP comme du covoiturage. Uber a fait appel de cette décision et continue de proposer ce service.

"Non seulement c'est illégal de se prêter à ce service mais en plus pour le consommateur il y a un véritable danger", a poursuivi le porte-parole, soulignant que les conducteurs n'avaient pas d'assurance adéquate.

Les taxis satisfaits

Dans un communiqué, l'Union nationale des taxis (UNT) a dit accueillir "avec beaucoup de satisfaction" les déclarations du gouvernement, survenues quelques heures après une opération escargot, faiblement suivie, organisée par des taxis parisiens pour dénoncer la concurrence d'Uber.

Une centaine de taxis à Roissy et une cinquantaine à Orly ont convergé vers la capitale française à petite vitesse, mais la circulation sur les autoroutes d'accès est restée proche de la normale. En fin de matinée, le trafic était encore perturbé sur les autoroutes A1 et A6a reliant les aéroports de Roissy-Charles de Gaulle et Orly à Paris, selon Bison Futé.

Plusieurs interdictions

UberPOP a été interdite pour concurrence déloyale en Espagne et aux Pays-Bas. En Inde, toutes les sociétés de voiturage via application mobile sont interdites.

Les autorités danoises et norvégiennes ont aussi déposé plainte contre Uber, présente dans plus de 250 villes et 50 pays.