Réservé aux abonnés

L'agitation à Donetsk fait craindre un coup de force de Moscou

08 avr. 2014, 00:01
data_art_2253764.jpg

UKRAINE Les autorités de Kiev ont accusé la Russie d'être responsable des manifestations dans l'est du pays.

Une nouvelle vague d'agitation prorusse s'est déclenchée dans l'est de l'Ukraine et menace de créer de nouveaux mouvements de sécession. Dans trois des principales villes de l'est du pays, Donetsk, Kharkiv et Louhansk, les militants prorusses se sont emparés dimanche soir des sièges du gouvernement régional.

A Donetsk, la capitale du bassin minier du Donbass, ces militants ont abaissé le drapeau ukrainien qui flottait sur l'immeuble du gouvernement, et l'ont remplacé par le drapeau ru...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois