L'affaire Hollande-Gayet a dopé les ventes de Closer

Les ventes de Closer ont largement bénéficié de l'affaire Hollande-Gayet. Celles-ci ont bondi de près de 60% pour les quatre premières couvertures consacrées à ce sujet et ont atteint 610'000 exemplaires pour le numéro qui a révélé l'idylle, a annoncé le magazine people vendredi.

07 févr. 2014, 23:01
L'affaire a représenté du pain béni pour le magazine.

Le numéro de Closer qui avait révélé la relation entre le président François Hollande et Julie Gayet en janvier s'est arraché. Il s'est vendu à 610'000 exemplaires, soit près du double de la diffusion habituelle de l'hebdomadaire, autour de 330'000 exemplaires, a indiqué le magazine.

Sur les quatre premières couvertures du magazine consacrées à cette affaire, la cinquième étant actuellement en kiosques, la diffusion a augmenté en moyenne de 58%, a-t-on précisé chez Closer.

L'application mobile du journal (iPhone, iPad et iTouch) a compté quant à elle 215'000 téléchargements supplémentaires en janvier, atteignant désormais plus de 4,1 millions de téléchargements. Le site internet a connu une augmentation de 24% de son nombre de visites, a-t-on ajouté de même source.

Tendance positive

«Au-delà du pic de vente généré par son scoop, Closer continue d'enregistrer une tendance très positive sur les semaines suivantes, à la fois sur le magazine, mais également sur son site internet et son application mobile, dont les audiences augmentent désormais sensiblement dès le jeudi soir, veille de sortie du magazine», a commenté Stéphane Haitaian, directeur délégué du pôle star de Mondadori France.

Closer, qui réalise là l'une de ses plus grosses ventes depuis longtemps, a vu sa diffusion baisser depuis deux ans, comme la plupart des magazines «people». Selon les chiffres de l'OJD, sa diffusion payée a encore chuté de 10% en 2013: elle est tombée à 336'500 en moyenne sur les 9 premiers mois de 2013 alors qu'elle était de 390'000 en moyenne en 2012, 443'000 en 2011 et plus de 500'000 en 2009.