Réservé aux abonnés

Kobané toujours assiégée

08 nov. 2014, 00:01

Cent cinquante peshmergas (combattants kurdes) irakiens combattent depuis une semaine aux côtés des défenseurs de Kobané, ville kurde du nord de la Syrie. Leur intervention n'a pas permis de briser le siège de l'Etat islamique, mais l'a allégé, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme et les autorités locales. Equipés de pièces d'artillerie et de véhicules blindés, ils ont pu pilonner des positions des djihadistes autour de la ville et reprendre plusieurs villages des alentours. Mais la situation n'a guère évolué sur le front. ATS