Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Jugé 70 ans après les faits

20 avr. 2015, 00:01
data_art_3064945.jpg

L'ancien comptable d'Auschwitz comparaît à partir de demain en Allemagne et pourrait être le dernier soldat du IIIe Reich à répondre des crimes du nazisme. Ce jugement marquera la fin d'une épopée judiciaire au bilan controversé.

Oskar Gröning, qui aura 94 ans le 10 juin, sera jugé pour "complicité de meurtres aggravés" par le tribunal de Lunebourg (nord). On l'accuse d'avoir contribué à l'envoi dans les chambres à gaz de 300 000 Juifs hongrois déportés au printemps 1944 vers le camp d'Auschwitz, en Pologne occupée, devenu le symbole mondial de la Shoah.

Son procès, 70 ans après la libération des camps de concentration et d'extermination, est le dernier prévu d'un ancien nazi.

Engagé dans les Waffen SS en 1941, transféré dans l'administration d'Auschwitz en 1942, Gröning jure n'avoir "jamais donné une gifle" à quiconque.

L'accusation ne lui reproche d'ailleurs aucune violence directe, mais le dépeint en "rouage" de l'extermination. ATS...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias