Journée des droits de l'homme: les suisses se donnent la main pour soutenir les enfants réfugiés

À l'occasion de la Journée internationale des droits de l'homme, des citoyens suisses de plusieurs villes ont choisi de créer des chaînes humaines en solidarité avec les millions d'enfants fuyant les violences.

10 déc. 2016, 17:19
Des centaines de personnes ont tenu à montrer leur solidarité aux 28 millions d'enfants qui fuient la violence et les conflits dans le monde.

Près de 1200 personnes se sont donné la main dans quatre villes suisses samedi sur le coup de 12h30. Par ces chaînes humaines, elles voulaient exprimer tout leur soutien en faveur des droits des enfants réfugiés.

A l'appel d'UNICEF, l'organisation internationale d'aide à l'enfance, ces centaines de personnes ont tenu à montrer durant quelques minutes leur solidarité aux quelque 28 millions d'enfants qui fuient la violence et les conflits dans le monde. A Genève, sur le Pont des Bergues, les participants ont pu entendre la chanson de John Lennon "Imagine", chantée par Angie Ott.

La veuve du Beatle Yoko Ono a donné les droits de la chanson à l'UNICEF pour l'occasion. Ainsi cette chanson pacifique a également été jouée à Zurich, St-Gall et Berne, les trois autres villes suisses à participer à l'action dans le cadre de la Journée internationale des droits de l'homme, indique l'UNICEF samedi dans un communiqué.