Réservé aux abonnés

Johnson adoubé, le grand ménage

Le premier ministre promet de mettre en œuvre le Brexit au 31 octobre avec ou sans accord.

25 juil. 2019, 00:01
epa07737751 Britain's Queen Elizabeth II welcomes newly elected leader of the Conservative party Boris Johnson during an audience in Buckingham Palace, London, Britain, 24 July 2019 where she invited him to become Prime Minister and form a new government. Former London mayor and foreign secretary Boris Johnson is taking over the post after his election as party leader was announced the previous day. Theresa May stepped down as British Prime Minister following her resignation as Conservative Party leader on 07 June.  EPA/VICTORIA JONES / POOL BRITAIN GOVERNMENT PRIME MINISTER

Le nouveau premier ministre, Boris Johnson, ne veut pas perdre une minute. Il a prononcé un discours de combat dès son arrivée à Downing Street, hier après-midi, tout juste chargé par la reine Elizabeth de former un nouveau gouvernement, ce à quoi il s’est attelé dans la foulée.

«Ceux qui ont parié contre la Grande-Bretagne vont perdre leur chemise parce que nous allons restaurer la confiance dans notre démocratie et remplir les promesses répétées du Parlement au peuple de sortir de l’UE le 31 octobre – pas de mais ni de si», a-t-il prévenu. Il entend redonner énergie et confiance en ...