Réservé aux abonnés

Jérôme Cahuzac ne serait pas un cas bancaire isolé

Un ex-cadre parle d'une liste de noms de ministres.

14 juin 2013, 00:01
data_art_1639566.jpg

Un ex-cadre de l'établissement financier suisse Reyl et Cie et témoin dans l'enquête sur l'affaire Cahuzac, Pierre Condamin-Gerbier, a affirmé, hier, disposer d'une liste "d'une quinzaine" de noms d'ex-ministres ou d'actuels ministres détenteurs d'un compte en Suisse. Cet ancien président de la section suisse de l'UMP a estimé que Jérôme Cahuzac n'était qu'un "fusible".

Interrogé par l'AFP avant son audition à l'Assemblée nationale par le député PS Yann Galut, rapporteur du projet de loi de lutte contre la fraude fiscale, Pierre Condamin-Gerbier a affirmé la même chose que devant les sénate...