Réservé aux abonnés

«Je suis un homme de droite»

15 mai 2017, 22:08
/ Màj. le 16 mai 2017 à 00:01
Newly appointed French Prime Minister Edouard Philippe, right, is greeted by outgoing Prime Minister, Bernard Cazeneuve, prior to their meeting in Paris, France, Monday, May 15, 2017. On his first full day in office, French President Emmanuel Macron moved quickly Monday on fronts both foreign and domestic, naming 46-year-old lawmaker Edouard Philippe as his new prime minister before flying off to Berlin for talks with Chancellor Angela Merkel. (AP Photo/Kamil Zihnioglu) France President

«Quand ça change, ça change... Faut jamais se laisser démonter.» Le nouveau chef du gouvernement Édouard Philippe, nommé hier, est un adepte des Tontons Flingueurs, qu’il cite allégrement. Comme ce 11 janvier 2017, dans une chronique pour «Libération», en faisant parler le majordome du Mexicain des Tontons Flingueurs, Jean. C’était il y a quatre mois, un monde en politique. Il sait aujourd’hui que sa nomination crée des remous à droite risque de faire exploser son parti et qu’on «va le retrouver, éparpillé par petits bouts, façon puzzle» pour paraphraser Audiard.

Ce fidèle soutien d’Alain Juppé...