Japon: une explosion à bord d'un pétrolier fait quatre blessés

Un impressionnant incident a eu lieu à bord d'un pétrolier qui voyageait quasiment à vide près de la côte ouest du Japon. Un feu s'est déclaré provoquant une explosion qui a fait quatre blessés.

29 mai 2014, 09:00
In this photo released by Japan's 5th Regional Coast Guard, clouds of black smoke billow from Shoko Maru, a 998-ton Japanese oil tanker, after it exploded off the southwest coast near Himeji port, western Japan, Thursday, May 29, 2014. One of the eight people aboard is missing and the other seven were injured, according to the coast guard. (AP Photo/Japan's 5th Regional Coast Guard) MANDATORY CREDIT

Une explosion s'est produite jeudi sur un pétrolier nippon qui voguait presque à vide près de la côte ouest du Japon, ont annoncé les gardes-côtes. Ils ont récupéré sept des huit membres d'équipage, dont quatre ont été hospitalisés.

Le huitième homme, le capitaine, est porté manquant. Selon le quotidien "Mainichi", les quatre blessés souffrent de brûlures sur l'ensemble du corps.

L'incident a eu lieu sur le Shoko-maru, un navire de 998 tonnes qui se trouvait à quelques kilomètres au large du port d'Hijemi, dans le centre-ouest de la grande île de Honshu, dans la mer intérieure de Seto.

"Ce bateau venait de décharger du pétrole dans un port de la préfecture de Hyogo et était quasiment vide lorsque l'accident s'est produit", a expliqué un responsable de l'armateur du navire, la compagnie maritime japonaise Syoho Shipping.

Etincelles

"Apparemment le feu a commencé lorsqu'un marin a utilisé une meule pour retirer de la peinture. L'explosion s'est produite lorsque les flammes ont atteint le pétrole qui restait dans les cales", vers 9h30 locales (2h30 en Suisse), a-t-il poursuivi.

Les flammes ont produit une épaisse fumée noire qui est montée jusqu'à une centaine de mètres au-dessus du niveau de la mer. Les gardes-côtes ont néanmoins maîtrisé l'incendie, d'après des images diffusées en fin de matinée par la télévision japonaise.

Le premier ministre Shinzo Abe a lui-même confirmé l'explosion en pleins débats au Parlement: "Au large de (la préfecture de) Hyogo, un tanker a explosé", a-t-il déclaré.