Japon: le typhon Vongfong fait au moins 20 blessés à Okinawa

Le typhon Vongfong se rapproche dans îles principales japonaises avec des pointes de vents à plus de 230 km/h. Il a déjà fait au moins 20 blessés sur l'archipel d'Okinawa.
07 août 2015, 14:19
Passersby make their way through strong wind caused by approaching typhoon Vongfong in Naha, Okinawa, southern Japan, Saturday, Oct. 11, 2014.  (AP Photo/Kyodo News) JAPAN OUT, CREDIT MANDATORY

La saison des typhons se poursuit au pays du Soleil levant. Celui baptisé Vongfong continue de se rapprocher des îles principales qu'il devrait atteindre lundi. Il a cependant déjà fait au moins 20 blessés sur l'archipel d'Okinawa, à l'extrême sud du Japon. En Inde, c'est un cyclone qui menace aussi les côtes.

Balayé par des pluies diluviennes et des rafales de vent très violentes, le typhon se trouvait à 10 heures (heure suisse) à environ 110 km au sud-est de Naha, la principale ville de l'île d'Okinawa. Il a été déclassé de "super-puissant" à "puissant" mais "reste important et très fort", avec des pointes de vents à plus de 230 km/h, selon l'agence météorologique japonais.

D'après les estimations de cette dernière, le typhon continue sa progression à petite vitesse, environ 15 km/h. Il devrait atteindre lundi la côte de l'île de Kiushu, la grande île du Sud de l'archipel nippon. En raison des rafales et pluies torrentielles, 33'000 foyers ont été privés d'électricité à Okinawa.

Plus de 10'000 habitants, notamment dans les régions côtières, ont reçu des consignes d'évacuation, l'agence météorologique mettant en garde contre des pluies pouvant atteindre jusqu'à 80 millimètres avant lundi. Au moins 20 personnes ont été blessées, dont une fillette de neuf ans et un homme d'une vingtaine d'années qui a eu des doigts sectionnés dans une porte lors d'une de ces surpuissantes rafales.

Le nord du Japon était en outre secoué par des tremblements de terre, samedi, deux semaines après que l'éruption du volcan dans le centre du Japon eut tué au moins 56 personnes.

Evacuations en Inde

En Inde, 100'000 personnes au moins ont été évacuées samedi du littoral de l'est du pays à l'approche du cyclone Hudhud. Celui-ci menace de dévaster des zones agricoles et des villages de pêcheurs lorsqu'il abordera les terres dimanche matin.

Hudhud, à en croire les services météorologiques indiens, est un "cyclone très sévère" dont les vents pourraient souffler jusqu'à 165 km/h et déverser plus de 245 millimètres de précipitations en certains endroits sur les terres. Par précaution, 100'000 personnes environ ont été évacuées dans l'Etat côtier d'Andhra Pradesh.

Plus au nord, les autorités de l'Etat d'Odisha ont fait savoir qu'elles surveillaient de près l'évolution de la situation. Elles feront si nécessaire évacuer 300'000 personnes vivant dans des zones particulièrement exposées.