Japon: la doyenne de l’humanité est morte à 119 ans

Kane Tanaka, qui était officiellement reconnue comme la personne la plus âgée du monde, est décédée mardi dernier. Elle était née en 1903.

25 avr. 2022, 11:45
Kane Tanaka a été officiellement reconnue comme la doyenne de l'humanité le 9 mars 2019.

Une Japonaise qui était officiellement reconnue comme la doyenne actuelle de l’humanité est décédée le 19 avril à l’âge de 119 ans, ont annoncé lundi les autorités locales.

Kane Tanaka était née le 2 janvier 1903 dans le département de Fukuoka (sud-ouest du Japon): cette année-là, les frères Wright effectuaient le premier vol motorisé et Marie Curie devenait la première femme à remporter un prix Nobel.

Elle était relativement en bonne santé jusqu’à récemment et vivait dans une maison de retraite dans son département natal, où elle aimait les jeux de société, la résolution de problèmes de mathématiques, le soda et le chocolat.


Plus jeune, Mme Tanaka avait géré plusieurs commerces, dont une boutique de nouilles et un magasin de gâteaux de riz. Elle s’était mariée en 1922, donnant naissance à quatre enfants et adoptant un cinquième.

Le Japon a la population la plus âgée au monde et environ 86’500 de ses habitants sont des centenaires, selon la dernière estimation du ministère de la Santé en septembre 2021.

La personne la plus âgée ayant jamais vécu et dont la date de naissance était attestée était la Française Jeanne Calment, morte en 1997 à l’âge de 122 ans.

par Keystone - ATS