Réservé aux abonnés

Israël accusé de possibles «crimes contre l’humanité»

Les enquêteurs des Nations unies ont vivement condamné les agissements des soldats israéliens. L’Etat hébreu dément.

01 mars 2019, 00:01
DATA_ART_5881561

La riposte israélienne aux manifestations de Palestiniens à Gaza, en 2018, s’apparente à des «crimes de guerre ou des crimes contre l’humanité», a conclu, hier, une commission d’enquête de l’ONU dans un rapport jugé «partial» par Israël. Selon la commission, ces manifestations étaient essentiellement de «nature civile», et il existe des «motifs raisonnables de croire que des tireurs d’élite israéliens ont tiré sur des journalistes, du personnel de santé, des enfants et des personnes handicapées, en sachant qu’ils étaient clairement reconnaissables comme tels».

D’après les enquêteurs mandatés p...