Iran: un film sur le prophète Mahomet devrait être diffusé dans les cinémas iraniens

Alors que l'islam interdit toute représentation du prophète Mahomet, un film qui lui est consacré devait être diffusé dès aujourd'hui dans le cinémas iraniens. Un problème technique reporte la première, mais le producteur reste confiant.
08 sept. 2015, 17:01
Le réalisateur dit avoir voulu casser l'image violente de l'islam dans le monde.

La sortie mercredi en Iran de la super-production "Mahomet", qui retrace l'enfance du prophète, a été reportée d'au moins un jour, pour des raisons "techniques". Le producteur et distributeur du film, Mohammad Reza Saberi, a annoncé ce changement aux médias iraniens.

"Malheureusement, en raison de problèmes techniques, la projection va être reportée d'un jour et nous espérons qu'à partir de jeudi, elle commencera dans 40 cinémas de Téhéran et 98 dans les provinces" du pays, a déclaré M. Saberi à l'agence Isna. Il a précisé à l'agence Tasmin que ce report était dû "à l'incompatibilité du son du film avec les systèmes de sonorisation" de plusieurs salles de cinéma.

Avec un budget d'environ 40 millions de dollars (34 millions d'euros), en partie financé par l'Etat, "Mahomet, réalisé par Majid Majidi, est le long-métrage le plus cher de l'histoire du cinéma iranien.

Interrogé sur la polémique et les violences que pourrait provoquer le film dans le monde musulman qui proscrit toute représentation du prophète, Majid Majidi s'était dit confiant.

Festival de Montréal

Outre sa sortie en Iran, ce film de deux heures doit être projeté jeudi en ouverture du festival du film de Montréal. Le réalisateur espère qu'il y suscitera l'intérêt de distributeurs européens.

Avec ce film, Majid Majidi, un des grands cinéastes iraniens, dit avoir voulu casser "l'image violente" de l'islam projetée à travers le monde par les groupes armés djihadistes.