Intempéries: une digue menace de s'effondrer aux Pays-Bas

Une digue menace de rompre à Groningue aux Pays-Bas. Quelque 800 personnes ont été évacuées.

06 janv. 2012, 12:16
groningue_

Les autorités néerlandaises ont ordonné vendredi matin l'évacuation de 800 habitants des environs de Groningue (nord des Pays-bas), a indiqué la police locale. Cette mesure est intervenue en raison des risques d'effondrement d'une digue liés aux intempéries.

«Nous avons commencé les évacuations ce matin vers 06h00», a déclaré à l'AFP un porte-parole de la police de Groningue, Ger Blokzijl: «une digue menace de lâcher et si elle lâche, tout le secteur sera inondé».

Les habitants de quatre villages - Woltersum, Wittewierum, Ten Boer et Ten Post -, à une quinzaine de kilomètres à l'est de Groningue, le long d'un canal, devaient quitter leur domicile. «Les gens coopèrent», a souligné le porte-parole.

«Si la digue lâche, elle devrait lâcher sur une centaine de mètres et l'eau devrait atteindre 1,5 mètre de hauteur», a-t-il poursuivi.

Les autorités locales ont indiqué que leur priorité était la sûreté des personnes, mais que des équipes se préparaient aussi à mettre à l'abri plusieurs milliers de têtes de bétail dans le secteur.

Plus d'un mètre d'eau

De fortes précipitations ont eu lieu au cours des derniers jours aux Pays-Bas, entraînant une élévation du niveau d'eau des canaux qui drainent et assèchent les terres dont un quart se trouvent en- dessous du niveau de la mer.

«Le problème le plus grave, c'est que nous n'arrivons pas à évacuer l'eau vers la mer en raison du vent qui souffle vers la terre», a expliqué le porte-parole. «Si le vent change de direction, le problème sera résolu», a assuré M. Blokzijl.

Au nord des Pays-Bas, il a plu au cours des premiers jours de janvier autant que durant tout un mois de janvier habituel, selon l'Office météorologique royal néerlandais.

La Savoie sans électricité

La tempête qui a balayé l'Europe a également privé jeudi soir 20'000 foyers d'électricité dans les Alpes françaises, en raison des fortes chutes de neige. L'électricité n'avait toujours pas été rétablie vendredi.

Au total, «80 personnes sont intervenues dans la nuit pour réalimenter des clients mais de nouvelles coupures sont intervenues entre-temps», a expliqué un porte-parole de cette filiale d'EDF.

Vendredi matin, «150 personnes d'ERDF et d'entreprises sous- traitantes seront sur le terrain pour réalimenter les clients», a-t- il également ajouté.

Les chutes de neige occasionnent régulièrement des coupures de courant en pesant sur les arbres, jusqu'à les faire tomber sur les lignes électriques, ou en générant des glissements de terrain ou des avalanches.

Les intempéries ont également frappé la Corse. Si le trafic maritime et aérien entre l'île de Beauté et le continent a repris, 2000 foyers étaient toujours privés d'électricité.