Réservé aux abonnés

Institut belge de criminologie visé par un incendie criminel

29 août 2016, 21:30
/ Màj. le 30 août 2016 à 00:01
epa05513758 Members of an investigation team analyzing debris in front of the Brussels Criminology Institute building after a car containing a bomb rammed through three fences, leading to an explosion and a large fire, at the builing in Brussels, Belgium, 29 August 2016. The Brussels Prosecution confirms the attack as a criminal act and not terrorist incident. No casualties were reported.  EPA/STEPHANIE LECOCQ BELGIUM CAR BOMB ATTACK

Tanguy Verhoosel

Terrorisme ou grand banditisme? Toutes les pistes demeuraient ouvertes, hier, à Bruxelles, après qu’un incendie d’origine criminelle eut dévasté une grande partie des laboratoires de l’Institut national belge de criminalistique et de criminologie (INCC), où sont notamment analysées et conservées les traces de poudre, les fibres textiles et les microtraces biologiques prélevées dans le cadre de nombreuses enquêtes judiciaires.

«Cet endroit (réd: situé à Neder-Over-Heembeek, dans la périphérie nord de la capitale du Plat Pays) n’a pas été choisi au hasard. Il s’agit d’un auxiliair...