Il découvre un obus en tondant une pelouse et l'apporte à la mairie

En France, un préposé aux espaces verts de la petite ville bretonne de Hanvec a trouvé un obus de 20-30 centimètres et a eu la très mauvaise idée de le ramener à la mairie prenant des risques considérables.
08 sept. 2015, 17:04
Hanvec, village breton où l'on peut faire de drôles de trouvailles.

Un agent d'entretien des espaces verts a provoqué l'évacuation de la mairie de Hanvec, en Bretagne vendredi. Il y avait apporté un obus qu'il avait découvert en tondant une pelouse communale, a-t-on appris samedi auprès des gendarmes.

La lame de la tondeuse "a raboté la tête de la fusée" de l'obus, un engin de 20 à 30 centimètres, a indiqué la gendarmerie de Landerneau, la grande ville la plus proche.

Le jardinier a pris de "gros risques pour lui-même et les autres", a déploré Bernard Guérin, le sous-préfet de la région. D'abord car il aurait pu, en déterrant l'engin, activer involontairement le mécanisme de mise à feu, et ensuite "en le prenant à bras le corps pour l'apporter à la mairie".

En cas de découverte d'un engin explosif, "il ne faut pas y toucher et appeler immédiatement la gendarmerie ou la police", a-t-il rappelé.

La commune de Hanvec est située à une trentaine de kilomètres de Brest, une ville sur laquelle les Alliés avaient largué environ 30'000 tonnes d'engins explosifs, dont 10% n'auraient pas explosé, durant l'été 1944 pour déloger les Allemands.