Hommage à Mandela : l'interprète en langue des signes était-il un imposteur?

L'interprète en langue des signes durant l'hommage à Nelson Mandela qui s'est tenu mardi à Soweto ne s'est pas fait comprendre des sourds. Le mot d'imposteur circule.

11 déc. 2013, 14:28
mandela_traduc

L'association des sourds-muets sud-africains dit n'avoir «rien compris aux gestes» de l'homme chargé de traduire en langues de signes les discours officiels, pendant l'hommage à Nelson Mandela, rapporte ce mercredi «Le Figaro».

Des gestes maladroits, un regard inquiet, de longs moments de solitude, l'interprète en langue des signes de l'hommage à Nelson Mandela, organisé mardi au stade de Soweto en Afrique du Sud, ne semblait pas très à l'aise à la tribune. Et pour cause, il ne connaîtrait rien à la langue des sourds-muets.

«Il bougeait les mains dans tous les sens mais tout cela n'avait aucune signification», s'exaspère ce mercredi matin Bruno Druchen, le directeur national de la fédération sud-africaine des sourds et muets, sur SkyNews . Il accuse l'interprète d'être un «imposteur».

Un des membres du parlement sud-africain, Wilma Newhoudt, lui-même sourd, confirme n'avoir rien compris aux gestes du pseudo-interprète pendant la cérémonie, suivie par les 80'000 spectateurs du stade Soccer City de Soweto, et retransmise sur des centaines de chaînes de télévision à travers le monde.

La "traduction" en images: