Himalaya: deux alpinistes à l'assaut d'un record tués par une avalanche. Le Suisse Ueli Steck sain et sauf

Une avalanche a tué deux alpinistes, un Allemand et un Italien, mercredi, dans l'Himalaya. Leur équipe, où l'on retrouve le Suisse Ueli Steck, visait à établir.

26 sept. 2014, 10:11
L'avalanche a emporté les alpinistes sur le Shishapangma qui culmine à 8027 mètres.

Deux alpinistes ont été tués mercredi matin (heure locale) par une avalanche dans leur tentative de battre un record d'ascension dans l'Himalaya. L'accident a eu lieu lors d'une expédition de cinq alpinistes vers le sommet du Shishapangma (8027 mètres) au Tibet. Le Suisse Ueli Steck en faisait partie, il est sain et sauf.

Les victimes, un Allemand et un Italien, n'ont pour l'instant pas été retrouvées. Un troisième alpiniste a aussi été emporté par l'avalanche, mais il a pu être secouru, ont indiqué vendredi les organisateurs de l'expédition. L'homme est blessé mais conscient.

L'avalanche s'est déclenchée quelque 100 mètres en dessous du sommet de la montagne. Les victimes ont été emportées sur environ 600 mètres en contre-bas d'un glacier.

Le groupe de l'expédition était composé de cinq alpinistes expérimentés, parmi lesquels le Suisse Ueli Steck. Il n'a pas été emporté par l'avalanche et rien ne lui est arrivé, a indiqué son frère Bruno Steck, interrogé vendredi.