Guantanamo: un groupe de métal réclame des droits au Pentagone

Le groupe de musique rock métal canadien Skinny Puppy a réclamé au ministère américain de la Défense 666'000 dollars (597'000 francs) de droits de diffusion de leur musique, selon les médias. Celle-ci avait été utilisée à des fins de torture, à Guantanamo.

07 févr. 2014, 21:45
Le Pentagone aurait utilisé la musique de certains groupes à des fins de torture sans autorisation.

«Nous leur avons envoyé une facture, étant donné qu'ils avaient utilisé notre musique à notre insu, comme une arme contre des individus», a déclaré Kevin «Ogre» Ogilvie, membre fondateur de ce groupe de rock métal sur la chaîne «CTV».  

Plusieurs groupes de musique comme REM, Rage Against the Machine, ou Metallica ont dénoncé avant les Skinny Puppy l'utilisation de leur musique, diffusée pendant des heures, et à un volume poussé à fond, dans les cellules des prisonniers de Guantanamo, dans l'enclave américaine à Cuba.  

Le groupe Metallica avait demandé il y a un an au Pentagone de ne pas diffuser leurs morceaux.  

Skinny Puppy demande des dédommagements au Pentagone pour avoir «illégalement téléchargé et utilisé notre musique pour torturer des gens», avait expliqué il y a quelques jours Kevin Ogilvie, dans une vidéo du Huffington Post.  

Selon le chanteur, la musique du groupe de métal a été utilisée «au moins à quatre reprises».