Réservé aux abonnés

Guaido revendique le soutien de l’armée

Le président intérimaire a annoncé que des militaires le soutenaient. L’Assemblée nationale a encouragé la population à manifester et plusieurs coups de feu ont été échangés.

01 mai 2019, 00:01
An opponent to Venezuela's President Nicolas Maduro high fives a rebel soldier on a highway overpass outside La Carlota air base amid tear gas fired by loyalist soldiers inside the base in Caracas, Venezuela, Tuesday, April 30, 2019. Venezuelan opposition leader Juan Guaidó took to the streets in Caracas with activist Leopoldo Lopez and a small contingent of heavily armed troops early Tuesday in a bold and risky call for the military to rise up and oust socialist leader Nicolas Maduro. (AP Photo/Boris Vergara) APTOPIX VENEZUELA POLITICAL CRISIS

Hier, le Venezuela s’est réveillé sous tensions. Dans la nuit, Juan Guaido, l’opposant de Nicolas Maduro, a annoncé, depuis la base militaire de la Carlota, avoir entamé la «phase finale» de son plan d’éviction de Nicolas Maduro, héritier d’Hugo Chavez, réélu en mai 2018. Le Vénézuélien, qui s’est proclamé président intérimaire le 23 janvier dernier, a appelé le peuple et l’armée à le soutenir pour mettre fin à «l’usurpation» du président actuel.

Guaido annonce le soutien de l’armée

Dans une vidéo publiée sur son compte Twitter, Guaido s’est exprimé depuis la base aérienne de...