Réservé aux abonnés

Grandes entreprises touchées par une cyberattaque mondiale

Une nouvelle attaque massive rend les ordinateurs inutilisables. Ukraine particulièrement touchée.

27 juin 2017, 23:22
/ Màj. le 28 juin 2017 à 00:01
epaselect epa05960672 A programer shows a sample of decrypting source code in Taipei, Taiwan, 13 May, 2017. According to news reports, a 'WannaCry' ransomware cyber attack hits thousands of computers in 99 countries encrypting files from affected computer units and demanding 300 US dollars through bitcoin to decrypt the files.  EPA/RITCHIE B. TONGO epaselect TAIWAN CYBER ATTACK

Des ordinateurs inutilisables dans des grandes entreprises et des administrations, sur bornes automatiques de gares, des caisses de supermarchés et au sein des systèmes de contrôle de radioactivité de la centrale de Tchernobyl. En une poignée d’heures, hier, un virus baptisé «Petya» ou «NotPetya» a immobilisé des centaines de machines, exigeant le versement de rançons pour en rouvrir l’accès.

Aucun bilan chiffré n’était disponible en début de soirée. Un premier foyer a été localisé en Ukraine et en Russie, touchant localement des dizaines de grandes sociétés de toutes nationalités, dont des ban...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois