Grande-Bretagne: sept attentats terroristes déjoués sur les sept derniers mois

Le maire de Londres, Sadiq Khan, a annoncé dimanche que sept projets d'attentats ont été déjoués depuis le mois de mars dernier en Grande-Bretagne. Le 15 septembre dernier, 30 personnes ont été blessées dans un attentat à la bombe dans une rame de métro de Londres.

25 sept. 2017, 07:36
Relayant les appels des forces britanniques de sécurité, le maire de Londres a ajouté que la police avait besoin de davantage de ressources financières et d'effectifs pour faire face aux menaces.

Sept projets d'attaques terroristes ont été déjoués depuis le mois de mars en Grande-Bretagne, a annoncé dimanche le maire de Londres, Sadiq Khan. Quatre attaques ont toutefois eu lieu durant la même période, dont la dernière le 15 septembre a fait 30 blessés.

Vendredi, la chef de la police de Londres, Cressida Dick, a fait état de six projets d'attaques empêchés ces derniers mois.

 

 

Relayant les appels des forces britanniques de sécurité, le maire de Londres a ajouté que la police avait besoin de davantage de ressources financières et d'effectifs pour faire face aux menaces.

Le Royaume-Uni a été le théâtre d'une série d'attaques meurtrières cette année, dont l'attentat-suicide qui a fait 22 morts le 22 mai à Manchester à la sortie d'un concert de la chanteuse Ariana Grande.

 

>> À lire aussi: Attentat dans le métro de Londres: un homme de 18 ans inculpé de tentative de meurtre et d'utilisation d'explosifs

 

Deux attaques au véhicule bélier et à l'arme blanche ont également été commises à Londres, en mars et en juin, faisant au total douze morts. Et le 15 septembre, un attentat à la bombe a fait 30 blessés dans une rame du métro de la capitale à la station de Parsons Green.