Grande-Bretagne: des parents se tatouent les taches de naissance de leur fille

Un couple britannique, dont la fille a le corps à moitié recouvert de taches de naissance rouges, a décidé de se faire tatouer des marques similaires aux siennes. Le but: que leur fille ne se sente ni seule ni discriminée.

27 févr. 2015, 12:09
Les parents de Honey-Rea se sont fait tatouer une reproduction des taches de naissance de leur fille.

Geste touchant de ces parents anglais. "Nous voulions que Honey-Rae se sente spéciale et qu'elle puisse être fière de ses marques de naissance et non pas gênée par elles", explique Tanya, la maman d'une petite Anglaise au corps recouvert de taches de naissance rouges.

Elle et son mari ont fait le choix de se faire tatouer des marques similaires afin que leur fille ne sente jamais seule, rapporte The Mirror. "Beaucoup de gens diront que c'est un peu extrême mais pour nous c'était une chose naturelle à faire pour assurer que notre fille ne se sente jamais seule au monde", déclare la maman de 40 ans.

Honey-Rae, 18 mois, est née avec ces immenses taches, qui ont peu à peu grandi avec elle. "C'est rouge et brillant, et cela recouvre presque la moitié du côté à droit de son corps", décrit sa mère. "Cela s'étire de ses orteils au bas de son dos. Et ces taches n'ont pas perdu de leur intensité. En réalité, certains jours, elles semblent plus foncées que d'autres."

Elle se rappelle aussi de la première fois où elle a emmené sa fille en promenade. Entendant des passants faire des commentaires sur les taches de naissance, elle s'est sentie désemparée. "Cela confirmait toutes mes peurs et mes craintes. Les gens sont cruels sans s'en rendre compte." C'est à ce moment-là qu'elle a décidé d'agir.

"Avec mon mari, nous avions cette idée de tatouage depuis un moment déjà, mais cela nous a décidé", rapporte-t-elle. Même si elle admet volontiers que le tatouage, rouge vif, est un peu voyant, elle ne regrette rien. "C'était extrêmement douloureux mais cela valait chaque seconde de douleur. Lorsque j'ai montré le tatouage à Honey-Rae, elle a touché le tatouage, a pointé le doigt sur sa propre jambe et a dit "Match!" Si j'avais des doutes, c'est la preuve que c'était la bonne chose à faire", raconte la mère.