Réservé aux abonnés

Fumée noire après la nuit blanche

Les leaders des Vingt-Huit ne se sont toujours pas entendus sur la nomination des futurs hauts responsables de l’UE. Ils se retrouvent, aujourd’hui, pour la troisième journée.
02 juil. 2019, 00:01
European Commission President Jean-Claude Juncker, center, sits alone prior to a round table meeting at an EU summit in Brussels, Sunday, June 30, 2019. European Union leaders have started another marathon session of talks desperately seeking a breakthrough in a diplomatic fight over who should be picked for a half dozen of jobs at the top of EU institutions. (Geoffroy Van Der Hasselt, Pool Photo via AP) Belgium Europe Top Jobs

Au terme d’un sommet marathon, commencé dimanche et ponctué d’une nuit blanche, les chefs d’Etat ou de gouvernement des Vingt-Huit ont, une nouvelle fois, fait aveu d’échec, hier: il est toujours impossible pour eux de trouver un compromis sur les noms des futurs hauts responsables de l’UE qu’ils sont chargés de nommer (présidents du Conseil européen et de la Banque centrale européenne ainsi que chef de la diplomatie communautaire) ou de présenter à l’approbation du Parlement européen (président de la Commission européenne). Ils se retrouveront, aujourd’hui, en fin de matinée, dans l’espoir de...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois