Fukushima: encore une fuite d'eau radioactive

Série noire pour l'exploitant de la centrale nucléaire de Fukushima au Japon. Après deux fuites d'eau radioactive découvertes mardi et mercredi, une troisième vient d'être décelée jeudi. Cette fois, l'eau s'est probablement déjà écoulée vers le Pacifique.

03 oct. 2013, 07:28
De l'eau s'est écoulée de l'un de ces réservoirs à proximité de la centrale de Fukushima.

Tokyo Electric Power (Tepco), l'exploitant de Fukushima, a annoncé jeudi une nouvelle fuite d'eau radioactive d'un réservoir sur le site de la centrale nucléaire ravagée par le tsunami du 11 mars 2011. Il n'a pas exclu que cette eau se déverse dans l'océan Pacifique.

Tepco a découvert mercredi en toute fin de journée des gouttes sur la partie supérieure d'un réservoir de 450 m3 et de 8 mètres de haut.

"Nous sommes désolés de devoir annoncer une nouvelle fuite", a expliqué la compagnie. Elle a indiqué: "On ne peut pas écarter l'hypothèse d'un écoulement au-delà de la zone des réservoirs (entourée d'un muret) vers l'océan Pacifique" distant de 200 mètres environ.

Les mesures effectuées sur une partie de l'eau, qui a fui, ont montré un niveau de 200'000 becquerels de rayonnements bêta, tandis que celle à l'intérieur du réservoir affiche un niveau de 580'000 becquerels par litre. Les techniciens évaluent provisoirement à 430 litres la quantité d'eau ayant fui.

Selon les explications du groupe, le réservoir incriminé, relié à quatre autres en ligne sur un terrain légèrement en pente, aurait débordé parce qu'il a été rempli à ras bord. "On peut dire que c'est une erreur", a reconnu Tepco. L'eau en trop s'est écoulée au sol et a pu emprunter une rigole conduisant jusqu'à la mer.

Déjà des fuites mardi et mercredi

La nouvelle fuite a été découverte dans une autre zone que celle d'où 300 tonnes d'eau radioactive s'étaient échappées en août dernier.

Mercredi encore, 23 tonnes d'eau de pluie un peu contaminée avaient débordé après s'être accumulées dans les zones où sont installés des réservoirs, posés sur une dalle de béton et entourés d'un muret d'une trentaine de centimètres.

Mardi, quatre tonnes d'eau de pluie radioactive s'étaient accidentellement répandues au sol alors que des travailleurs la pompaient pour la transvaser dans une cuve vide.

La centrale accidentée Fukushima Daiichi regorge d'eau radioactive, en partie stockée dans un millier de réservoirs de divers types ou accumulée dans les sous-sols du site. Tepco se débat depuis plus de deux ans avec ce liquide dont la quantité augmente de jour en jour.