Frontex veut disposer de 775 garde-frontières supplémentaires

L'agence européenne de surveillance des frontières Frontex veut que l'UE mettre à sa disposition 775 garde-frontières supplémentaires.

05 oct. 2015, 11:20
Les nouveaux garde-frontières doivent renforcer en priorité les équipes en Grèce (photo) et en Sicile chargées d'enregistrer les nouveaux arrivants.

Frontex a appelé les pays membres de l'UE à mettre à sa disposition 775 garde-frontières supplémentaires. L'agence européenne de surveillance des frontières souhaite ainsi mieux "gérer la pression migratoire", selon un communiqué parvenu lundi à l'AFP.

"Les nouveaux garde-frontières doivent renforcer en priorité les équipes en Grèce et en Sicile chargées d'enregistrer les nouveaux arrivants, mais une partie d'entre eux sera postée aux frontières terrestres de l'UE", a expliqué lundi une porte-parole de Frontex.

Quelque 630'000 personnes sont entrées illégalement en Europe depuis le début de l'année. Ces arrivées donnent lieu à une "crise migratoire sans précédent en Europe depuis la fin de la Seconde guerre mondiale", a signalé Fabrice Leggeri, le patron de l'agence.

A l'approche du Conseil européen des 15 et 16 octobre, Frontex plaide pour davantage de coopération au sein de l'UE, car "les États-membres doivent comprendre qu'au lieu de déployer des centaines de policiers à leurs frontières nationales, il serait plus utile de les envoyer à la frontière extérieure", a estimé M. Leggeri.