France voisine: des moutons inscrits à l'école pour éviter une fermeture de classe

Les parents d'élèves d'une école de Crêts en Belledonne, en France, ont protesté contre la fermeture d'une classe en débarquant avec une cinquantaine de moutons dans l'enceinte de l'école. 15 moutons y ont même été inscrits.

07 mai 2019, 18:21
Quinze moutons ont été inscrits dans une école pour protester contre la fermeture d'une classe. (Illustration)

Pour éviter une fermeture de classe faute d'écoliers en nombre suffisant, les parents d'un village français ont symboliquement inscrit 15 moutons mardi à l'école primaire. Les élèves Saute-Mouton, Baaaaah-Bête et Panurge ont ainsi pris place sur les listes scolaires.

L'école de Crêts en Belledonne (Isère), au pied des Alpes, a appris en mars que l'une de ses onze classes fermerait vraisemblablement à la rentrée après une légère baisse d'effectifs, de 266 à 261 élèves.

 

 

Or, souligne Gaëlle Laval, membre d'une organisation de parents et une des organisatrices de la manifestation de mardi, "il y a ici des enfants en difficulté, mais l'Education nationale ne se préoccupe pas des arguments de terrain, juste des chiffres".

Mardi matin, un éleveur des environs est entré dans l'école avec une cinquantaine de moutons et son chien. Quinze ovins - certificats de naissance à l'appui - ont été "officiellement" inscrits en présence des élèves, de leurs parents et du corps enseignant.

 

 

"Avec cela, on ne devrait pas avoir de fermeture", sourit Mme Laval, qui reconnaît "avoir voulu jouer sur l'humour pour mobiliser les gens" et éviter un "gâchis" dans cette école où la mairie a beaucoup investi ces dernières années.

Les parents d'élèves soulignent aussi qu'avec une classe fermée, les petites classes se retrouveraient à la rentrée avec une nette surcharge d'enfants.