France: un homme poignarde des passants près de Paris, un mort

Un homme a poignardé des passants vendredi à Villejuif, près de Paris, avant d’être tué par des policiers. L'une des victimes est décédée.

03 janv. 2020, 15:34
/ Màj. le 03 janv. 2020 à 20:08
Riot police officers secure the area after a man attacked passerby Friday Jan.3, 2020 in Villejuif, south of Paris. A man armed with a knife rampaged through a Paris park attacking passers-by seemingly at random Friday, killing at least one person and injuring two others before police shot him dead, officials said. (AP Photo/Michel Euler)

Un homme a poignardé vendredi trois personnes dans un jardin public de Villejuif, près de Paris. Il a fait un mort et deux blessés avant d'être abattu par des policiers

L'attaque a eu lieu vers 14h00 dans le parc des Hautes-Bruyères à Villejuif, dans la proche banlieue sud de Paris. Pour des raisons inconnues, l'assaillant s'en est pris aux passants et a tué un homme et fait deux blessés, un grave et un autre léger, selon les autorités.

 

 

Il a également "tenté de s'attaquer à d'autres victimes qui ont réussi à l'éviter", a précisé la procureure Laure Beccuau lors d'un point presse. L'homme s'est ensuite dirigé vers un centre commercial de la commune voisine de L'Haÿ-les-Roses qui a dû être "confiné" pendant plusieurs heures, a déclaré le maire de la ville, Vincent Jeanbrun.

La police "a été rapidement alertée et a pu rapidement se rendre sur place et le neutraliser en l'abattant", a-t-il ajouté. "On a entendu des cris, après on a entendu 3 coups de feu. Je suis sorti pour voir. Après il y a eu encore 5 ou 6 coups de feu et des sirènes. Et on s'est barricadé dans le garage", a déclaré Rouane Yazid, 40 ans, patron d'un garage voisin.

"Faits de droit commun"

Selon des sources concordantes, l'assaillant était frappé de "troubles psychologiques". Il était "connu pour des faits de droit commun, mais inconnu des services spécialisés de renseignement". Mais des "éléments liés à la religion" ont été retrouvés dans ses effets.

"Il avait visiblement l'intention de poursuivre ses agressions" dans le centre commercial", a ajouté M. Jeanbrun. Selon le secrétaire d'Etat à l'Intérieur Laurent Nuñez, l'intervention des forces de l'ordre a évité "la poursuite sans doute d'un périple meurtrier".

D'après le maire de Villejuif, Franck Le Bohellec, le passant tué est un habitant de la commune âgé de 56 ans. "Il se promenait avec sa femme lorsque l'agresseur s'est approché, il a voulu protéger sa femme et c'est lui qui a pris ce coup de couteau", a indiqué l'édile.

Selon une source proche du dossier, le blessé grave est un homme, et le blessé léger une femme. Tous deux ont été hospitalisés. Une enquête pour "assassinat et tentatives d'assassinat" a été ouverte et confiée à la police judiciaire.