Fort McMurray: les sites pétroliers désormais hors de danger

Dimanche soir, les sites pétroliers de la région de Fort McMurray, en proie aux flammes depuis le début du mois, se sont vus gratifier la levée de l'ordre d'évacuation. Merci à la pluie et aux températures plus basses.

23 mai 2016, 06:59
/ Màj. le 23 mai 2016 à 07:06
Les sites pétroliers de Fort McMurray vont pouvoir reprendre leurs activités.

Le gouvernement de l'Alberta, au Canada, a suspendu dimanche l'ordre d'évacuation pour quelques sites de production pétrolière au nord de Fort McMurray. Une météorologie plus clémente limite la propagation des gigantesques feux de forêt. Les importants sites de production des groupes canadiens Suncor et Syncrude, au nord de Fort McMurray, ont vu l'ordre d'évacuation levé sans que soit toutefois précisée la date à laquelle ils reprendront leurs activités. Suncor a expliqué sur sa page Facebook qu'un nombre restreint d'employés pourra rejoindre les sites dès lundi. 

Partiellement maîtrisé, le feu de Fort McMurray a ravagé plus de 5230 km2 de forêts - progressant de 230 km2 depuis vendredi - et 741 hectares en Saskatchewan, la province voisine de l'Alberta.

Pluie fine

La baisse des températures associée à une pluie fine (13 degrés Celsius et 60% d'humidité) a facilité le travail des 1880 pompiers, aidés de 104 hélicoptères et 29 avions-citernes.