Football: le FC Barcelone soutient un référendum sur l'indépendance de la Catalogne

Bien qu'il bénéficie d'une aura mondiale et de supporters un peu partout sur la planète, le FC Barcelone est étroitement lié au sentiment nationaliste catalan. Le Barça, club étendard de l'identité de la Catalogne, s'est prononcé samedi en faveur d'un référendum sur l'indépendance de la région. Le président régional Carles Puigdemont souhaite organiser cette consultation cette année.

06 mai 2017, 19:33
Un "Pacte" a été lancé en décembre par plusieurs partis politiques, associations, syndicats et groupements d'entreprises dans le but de négocier avec le gouvernement espagnol.

Le FC Barcelone, club étendard de l'identité de la Catalogne, s'est prononcé samedi en faveur d'un référendum sur l'indépendance de la région. Le président régional Carles Puigdemont souhaite organiser cette consultation cette année.

"Le FC Barcelone annonce adhérer au Pacte national pour le référendum, campagne d'adhésion pour obtenir le soutien des institutions, organisations, élus et citoyens, en Catalogne et au-dehors, afin d'organiser un référendum sur l'avenir politique de la Catalogne", a écrit le Barça dans un communiqué.

Ce "Pacte" a été lancé en décembre par plusieurs partis politiques, associations, syndicats et groupements d'entreprises dans le but de négocier avec le gouvernement espagnol la tenue d'une telle consultation. Madrid, de son côté, insiste sur le fait qu'il n'autorisera pas un référendum, ce projet ayant été maintes fois interdit par la justice.

Bien qu'il bénéficie d'une aura mondiale et de supporters un peu partout sur la planète, le FC Barcelone est étroitement lié au sentiment nationaliste catalan, dont il a longtemps été un porte-drapeau, notamment sous le mandat de l'ancien président Joan Laporta (2003-2010). En octobre 2014, sous le mandat de l'actuel président Josep Maria Bartomeu, le club s'est prononcé en faveur du "droit à décider" de l'avenir de la Catalogne. A plusieurs reprises ces derniers mois, l'UEFA a sanctionné le Barça pour le déploiement de drapeaux indépendantistes au Camp Nou, considérés par l'instance comme une manifestation politique n'ayant pas sa place dans un stade.