Réservé aux abonnés

Fini de rire!

Fin de l'immunité pénale pour Berlusconi. Toutes les procédures judiciaires à son encontre sont relancées par la justice.

08 oct. 2009, 05:02

Sévère revers pour Silvio Berlusconi: la Cour constitutionnelle a invalidé mercredi une loi d'immunité pénale qui protégeait le chef du Gouvernement italien depuis son retour au pouvoir il y a un an.

Cette décision relance toutes les procédures judiciaires à l'encontre du Cavaliere. Les 15 magistrats constitutionnels ont jugé impossible d'octroyer une immunité pénale au chef du gouvernement par une loi ordinaire, estimant nécessaire une loi constitutionnelle.

En outre, ils ont estimé que la loi Alfano, du nom du ministre de la Justice qui l'avait promue l'an passé, violait le principe constituti...