Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Fardeau des réfugiés à répartir

migration La Commission propose d'imposer aux Etats des quotas d'accueil de requérants d'asile et de ressortissants. Tollé à Londres et à l'Est.

15 mai 2015, 00:01
data_art_3135552.jpg

Tanguy Verhoosel,

La Commission européenne a engagé un bras de fer avec les Vingt-Huit, mercredi, en proposant d'instaurer un système de répartition obligatoire des requérants d'asile et des réfugiés au sein de l'UE.

Selon elle, il sera nécessaire de renégocier la Convention de Dublin qu'applique également la Suisse. L'exécutif communautaire a présenté un "Agenda européen en matière de migrations" dont elle a accéléré l'adoption, suite aux drames qui se sont produits en Méditerranée - 1800 personnes au moins y ont perdu la vie depuis le début de l'année.

Bruxelles propose d'aller beaucoup plus loin que les chefs d'Etat des Vingt-Huit. Le 23 avril, ils s'étaient prononcés en faveur d'un renforcement de leurs opérations navales en Méditerranée, afin de sauver des vies et de détruire les bateaux des passeurs (les ministres des Affaires étrangères de l'UE en débattront lundi) ainsi que de la mise sur pied d'un programme "volontaire" d'accueil en...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias