Réservé aux abonnés

Ex-présidente jugée pour corruption

Cristina Kirchner fait face à un procès pour malversations dans l’attribution de marchés publics.

22 mai 2019, 00:01
epa07589649 Former Argentinian President and current Senator Cristina Fernandez de Kirchner at the Federal Courts of Buenos Aires, Argentina, on 21 May 2019, for the beginning of the first trial against her for alleged corruption.  EPA/Carlos Brigo ARGENTINA CORRUPTION

Présidente argentine de 2007 à 2015 et candidate à la vice-présidence, Cristina Kirchner, avocate de 66 ans, est poursuivie dans plusieurs affaires. Les griefs? Blanchiment, enrichissement personnel, détournements de fonds ou pour avoir reçu des pots-de-vin.

Avant son arrivée au Tribunal de Comodoro Py, l’ex-présidente a dénoncé «un acte de persécution (de la part du président de centre droit Mauricio Macri), dont l’unique objectif est de placer une ex-présidente et opposante sur le banc des accusés, en pleine campagne électorale».

L’audience d’hier, purement protocolaire, a rassemblé trois pers...