Évacué après un incident chimique, l'aéroport de Londres a rouvert

Vendredi, une vingtaine de personnes se sont retrouvées en difficulté respiratoire dans l'aéroport de London-City. Victime d'un incident chimique, le bâtiment a été évacué et tous les vols annulés. L'aéroport a pu rouvrir dans la soirée.

21 oct. 2016, 21:16
Quelque 500 usagers et membres du personnel ont été évacués.

L'aéroport de Londres City a été évacué plusieurs heures vendredi après des informations faisant état d'un "incident chimique", ont annoncé les pompiers londoniens. Au total, 26 personnes ont été prises en charge par les secours. L'aéroport a rouvert en soirée.

"Quelque 500 usagers et membres du personnel ont été évacués", écrivent les pompiers sur leur site Internet. "Le Service des ambulances de Londres a pris en charge 26 personnes sur place pour des difficultés respiratoires, dont deux ont été transportées à l'hôpital". Trois camions de pompiers et quatre ambulances avaient été dépêchés sur place.

 

 

"Deux inspections ont été menées conjointement par les policiers et les pompiers", à l'issue desquelles l'aéroport a été "déclaré sûr", ont précisé les pompiers sur leur site.

L'aéroport, très apprécié des hommes d'affaires pour sa proximité du centre financier de la capitale britannique, a suspendu tous ses vols. Plusieurs vols en provenance notamment de Francfort, Paris et Amsterdam, ont été déroutés vers d'autres aéroports. Desservant essentiellement l'Europe mais aussi New York, il a accueilli l'an dernier un record de 4,3 millions de passagers.