Réservé aux abonnés

Evacuation musclée d'un ministère

Une partie des manifestants qui occupaient le ministère de l'Environnement ont été évacués. Ils critiquaient notamment la corruption. Les revendications se poursuivent dans la rue.
08 sept. 2015, 17:03
data_art_3357309.jpg

La police libanaise a évacué de force une partie des militants de la société civile qui ont occupé mardi le ministère de l'Environnement. Les protestataires critiquaient l'incapacité du ministère à régler la crise des ordures, une escalade inédite d'un vaste mouvement anticorruption.

De brèves échauffourées ont également éclaté en début de soirée à l'extérieur du ministère dans le centre-ville de Beyrouth entre la police et des centaines de personnes qui se sont rassemblées en solidarité avec les jeunes protestataires restés à l'intérieur du bâtiment. "Nous continuerons! Révolution! Notre vol...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois